lundi 24 mai 2021

Tentative d’évasion au collège!

 

Ce lundi matin, retour du week-end prolongé, des élèves ont eu la surprise de découvrir un essaim d’abeilles tranquillement suspendu à une poubelle de la cour Nord. Ce phénomène totalement naturel s’appelle l’essaimage et arrive chaque année au printemps. En effet, sous l’influence de différents facteurs (âge de la reine, météo….) les ruches démarrent la production d’une nouvelle reine. L’ancienne reine quitte alors la ruche avec la moitié de la population d’ouvrière. Ce groupe de dizaines de milliers d’abeilles, assez impressionnant mais sans danger, prend son vol en même temps puis va se poser sur un premier site proche de la ruche, une poubelle peut donc faire l’affaire. De là des éclaireuses partent pour repérer un meilleur endroit en vue d’abriter une nouvelle ruche, en haut d’un arbre par exemple.

 Notre petit essaim, sans doute échappé de la ruche 1, n’a pas eu le temps d’exécuter cette deuxième étape car il a été tout de suite récupéré par l’équipe d’apiculture du collège sous les yeux des élèves de la salle de permanence. La manœuvre est simple, car au moment de l’essaimage, les abeilles sont très calmes. I faut glisser une nouvelle ruche sous l’essaim, secouer pour faire tomber les abeilles et surtout la reine dans la boîte et le tour est joué. Naturellement, toutes les ouvrières suivront la reine. La ruche a été laissée en place sous la poubelle le temps que toutes les abeilles y entrent puis transférée à côté de nos autres ruches, elle porte maintenant le numéro 2.

 

Des nouvelles du Conseil de Vie Collégienne

 Rappelons que le CVC animé par les deux CPE, Mme Divay et M. Bonnet, s’est fixé comme objectif cette année de travailler sur l’aménagement de la cour nord.

 


 

 Aux mois de février et mars, les élèves ont réalisé des sondages auprès des élèves, des enseignants et de tous les adultes du collège afin de faire le point sur les attentes des uns et des autres (rajout d’un préau, plantations d’arbres, espaces sportifs, …).


 

Jeudi 6 mai en S0, les élèves se sont penchés sur les plans de la cour que leur avait remis le principal, M. Wittmann. A partir de ce document, ils ont commencé à élaborer des esquisses, des dessins et croquis. Une maquette devrait également voir le jour. Les élèves se sont rendus compte qu’il n’était pas si facile de disposer les différents éléments sur un plan et qu’il fallait faire des choix !

Bonne chance à nos architectes et paysagistes en herbe !

lundi 10 mai 2021

Objectif zéro déchet en sortie


Pour réduire notre empreinte écologique, essayons de réduire nos déchets lors des sorties !

Quelques conseils :



mardi 4 mai 2021

La visite de printemps au rucher

 Le bilan de l’hiver est assez mauvais pour notre rucher. Deux ruches n’ont pas passé l’hiver. La ruche 1 sans doute trop affaiblie par le varroa et la ruche 2 victime d’un coup de froid en février. Heureusement la ruche 3 se porte bien et ce 30 mars, le temps est enfin suffisamment clément pour procéder à la sortie d’hivernage. 


Lors de cette visite importante, les cadres peuvent enfin être sortis et examinés. Les abeilles de la ruche 3 sont actives, il reste des réserves de miel à consomme et la reine a pu être observée, c’est un bon signe pour la colonie. En revanche elle semble un petit peu engourdie par l’hiver car le couvain n’est pas très important. Espérons qu’elle se réveille lors de ces belles journées printanières. La visite de printemps permet aussi de réaliser le traitement anti-varroa, le fameux parasite qui cause tant de dégâts chez les apiculteurs.

Le plancher, le corps et le nourrisseur de la ruche sont changés pour être nettoyés. 

Mme Maechling et Mme Reuther entretiennent le matériel.

 

Commence alors la partie moins réjouissante, mais importante, l’entretien du matériel. Chaque élément retiré de la ruche doit être gratté pour enlever les restes de cire et de propolis puis passé dans différents bains de nettoyage. Les cadres sortis des ruches mortes ont aussi été triés, certains serviront à nouveau dans la ruche vivante, d’autres seront fondus pour récupérer la cire et enfin nous extrairons le miel des cadres de réserve non utilisés afin d’en nourrir les abeilles survivantes. Peut-être qu’un peu de miel pourra être dégusté à cette occasion par les élèves du club éco-citoyen…

Le vendredi 23 avril, une nouvelle ruche est arrivée pour remplacer les essaims morts pendant l’hiver. Elle a pris le numéro 1. Son installation s’est bien passée, les abeilles se sont empressées de faire leur vol de reconnaissance pour découvrir leur nouvel environnement.